FANDOM


Anemnia fut pendant longtemps la capitale du régime anémogien. Elle était une belle et grande cité prospère imprenable s'étalant sur des centaines de kilomètre dans la province de Gadalo aujourd'hui tarie et devenue le désert de Gadalo.

Histoire

La fondation d'Anemnia par les Ayiens marqua la fin de l'ère pré-anémogique, débutant l'ère anémogique.

Elle fut bâtie autour d'une source d'Éther remontant directement du noyau d'Équila, ayant permis l'invention de l'Animagie et développé l'intelligence des Ayiens afin qu'ils puissent construire une société prospère et puissante.

Grandissant toujours plus grâce aux ressources quasi-infinie de la province de Gadalo, Anemnia commençait à révéler son potentiel magique ; des gerbes d'Éther liquide jaillirent un jour de la source, faisant immédiatement fleurir des centaines de fleurs autour, et imbibant les objets touchés d'une profonde magie ancestrale. Cet événement survenait une fois par mois, durant les jours marqués comme étant des jours "Anémniés". De grandes cérémonies étaient organisées au coeur de la ville, et on récoltait l'eau éthérée à des fins personnelles.

Un jour cependant, lorsque la ville passa à l'état de cité, le dirigeant interdit cette utilisation personnelle, qui ne la réserverait désormais plus qu'à ceux pouvant payer et à ses proches.

Voyant la frustration de son peuple, il décida néanmoins d'imbiber des graines de raisins de cet Éther afin de créer des spiritueux du nom d'Astrevin, apportant aux nécessiteux l'Éther dont ils avaient besoin.

La ville vécut dans le calme pendant longtemps, jusqu'au jour où les ingénieurs anémogiens créèrent des machines. Voyant cette découverte comme une ouverture vers maintes possibilités, le dirigeant ordonna aux ingénieurs d'en créer une armée, qu'importe le temps qu'il faudra. Une fois des centaines de machines créées, il les envoya avec ses soldats annexer les terres voisines.

Voyant l'efficacité absolue de ces machines et la destruction qu'elles avaient causée, il décida de faire créer de nouveaux modèles, tous de plus en plus puissants.

Au fur et à mesure, la civilisation anémogienne se fit un nom et inspirait la crainte grâce à leur puissante machines. Depuis la première annexion, ils avaient créé de nombreux autres modèles et avaient menés moult batailles et annexions. Ils devinrent alors un empire, et la capitale Anemnia gigantesque.

Les ingénieurs, poussés dans une folie créatrice, décidèrent de créer des similis de Dieux qui dévasteraient quiconque s'en prend à leur nation et mèneraient fièrement les troupes en temps de guerre. Ils construisirent alors les Assemblages Divins, machines gigantesques trépassant toute autre armes en tous temps. Animées grâce à l'Animagie, ils annihilèrent comme prévu toute résistance et dévastèrent toutes les villes en siège.

À l'apogée de leur civilisations, les Anémogiens se voyaient promis à un grand destin fier et puissant. Cependant, un Recommencement survint et les coupa net dans leur élan. Pendant plusieurs milliers d'années, les ruines des cités anémogiennes tombèrent en ruine, se laissant absorber par la nature reprenant ses droits sur l'humanité. Les machines elles aussi s'arrêtèrent une par une, certaines se mirent en veille, attendant un signe de vie extérieur pour se réenclencher. La province de Gadalo se tarit, faisant prendre à Anemnia un air de ruine de désert gigantesque.

Et ainsi s'acheva une ère.